Archives de catégorie Domaines d’interventions

Parwebmaster

Promotion des femmes et des jeunes

Conformément à son plan stratégique décennal, la Fondation entend mobiliser les jeunes et les femmes pour en faire des acteurs du changement. La population malienne est extrêmement jeune et les femmes représentent plus de 50% de la population ; ces deux groupes sont malheureusement assez marginalisés particulièrement en milieu rural et ne sauraient rester en marge plus longtemps.

 La fondation à travers la 3eme axe de son plan stratégique actuel entend apporter sa contribution. Les initiatives et projets visant à donner plus d’autonomie aux associations féminines seront privilégiées. Cela passera par les activités génératrices de revenus, le renforcement des capacités, la lutte contre les effets du changement climatique et la promotion d’une meilleure alimentation et la nutrition.

Il est connu que la jeunesse contribue à développer la rrésilience des communautés et à stimuler le progrès. Sa contribution à l’Agenda 2030 est primordiale pour accélérer l’élan vers la réalisation des Objectifs de développement durable. La Fondation accorde une place primordiale à la promotion des jeunes par la mise en œuvre des projets impliquant la jeunesse, avec un accent sur leur formation, autonomisation et responsabilisation.

Parwebmaster

Appui à la formation aux études et recherches

Le renforcement des capacités des acteurs, les études et recherches constituent des axes stratégiques importants de notre démarche .  Il ne s’agit pas seulement de sensibiliser, mais de mettre à disposition l’information sur les bonnes pratiques et les outils disponibles, tout comme sur les cadres réglementaires à appliquer et à développer. Il s’agit à la fois de renforcer les capacités des acteurs institutionnels et opérationnels.

La Fondation entend mettre en place la cartographie de risque santé et environnement afin de fournir aux décideurs des indicateurs permettant de prendre les décisions pour une meilleure santé de la population au regard de la situation des différentes localités. Il faut pour cela combiner l’information pertinente de terrain (la cartographie des risques, la connaissance de la géographie humaine et institutionnelle) avec les connaissances scientifiques et techniques sur les solutions à apporter. La collaboration de la Fondation avec les institutions académiques et de recherche, tant nationales qu’internationales, est essentielle.

La conclusion de partenariats avec les milieux académiques et de recherche pour la collecte, l’analyse et documentation de données sur l’interface santé-environnement y compris au moyen de stages étudiants, de formation en maitrise et doctorat sera essentielle non seulement pour la mise en place d’un système d’information sanitaire, la réalisation des études mais aussi au renforcement des capacités des étudiants. Une véritable promotion de la recherche est envisagée ainsi que la vulgarisation des résultats des recherches.

Parwebmaster

Alimentation et nutrition

Promouvoir le « Bien manger, Mieux manger » passe par un ensemble d’actions intégrées et multidisciplinaires sur les systèmes alimentaires. Le Mali fait face à des crises alimentaires et nutritionnelles depuis plusieurs décennies. Les changements climatiques ne feront qu’exacerber cette situation. Il importe donc de mieux se préparer, d’avoir de bonnes bases factuelles afin d’aider les communautés particulièrement les plus vulnérables à disposer de solutions durables. Nous voulons contribuer à l’atténuation de l’ampleur de la malnutrition à travers les activités de sensibilisation, de renforcement de  capacité des acteurs mais aussi par le développement des projets visant à lutter contre ce fléau. La cartographie de l’interface santé – environnement – climat ,  les études et recherches en collaboration avec les milieux académiques seront d’importantes bases.

Parwebmaster

Climat ; maladies climato-sensibles

Selon L’Organisation mondiale de la santé, le changement climatique est responsable d’au moins 150 000 décès par an, chiffre qui devrait doubler d’ici à 2030. Les maladies en cause sont celles liées aux  stress thermiques lors des canicules, la diarrhée, les affections respiratoires ou encore les maladies comme le paludisme, la dengue transmises par les moustiques et aussi celles  transmises par les tiques .

La Fondation jouera sa partition dans ce domaine crucial de lutte contre le changement climatique et ses effets sur la santé à travers des actions inscrites dans son plan stratégique, par la mobilisation des citoyens mais aussi le renforcement de leurs capacités et la mise à disposition des outils ayant fait leurs preuves. Le développement et la mise en œuvre de projets visant à prévenir les effets du changement climatique est aussi une intervention clef. La promotion des études et recherche en collaboration avec les institutions nationales et internationales de recherche et d’études est également inscrite parmi les interventions de la Fondation.

Parwebmaster

Pollution de l’air

Il existe très peu de données sur la pollution de l’air et ses effets sanitaires au Mali . Selon l’OMS, 9 personnes sur 10 respirent de l’air pollué. Cette pollution cause 7 millions de décès par an dans le monde dont plus de la moitié est due à la pollution intérieure    Une étude récente (2022), a démontré que les habitants de Bamako sont exposés à une forte pollution de particules fines avec un diamètre inférieur ou égale à 2.5 micromètres (PM2.5). Cette pollution provient non seulement du transport mais aussi des activités quotidiennes au sein des ménages. Ceux-ci inclus l’utilisation des combustibles fossiles dont le bois et le charbon et la combustion de produits comme les insecticides et l’encens. Selon cette même étude, le niveau d’exposition des habitants de Bamako était approximativement 3 fois supérieures aux normes d’exposition journaliers recommandées par l’OMS pour des raisons sanitaires.

Pour pallier à cette pollution de l’air, une collaboration entre les organisations et institutions, comme les instituts de recherche et ceux chargés de météorologie est essentielle. Cela nous permettra d’avoir une meilleure compréhension des phénomènes locaux, et, par la suite élaborer des stratégies d’atténuation efficaces.

Pollution de lair

Il existe très peu de données sur la pollution de l’air et ses effets sanitaires au Mali . Selon l’OMS, 9 personnes sur 10 respirent de l’air pollué. Cette pollution cause 7 millions de décès par an dans le monde dont plus de la moitié est due à la pollution intérieure    Une étude récente (2022), a démontré que les habitants de Bamako sont exposés à une forte pollution de particules fines avec un diamètre inférieur ou égale à 2.5 micromètres (PM2.5). Cette pollution provient non seulement du transport mais aussi des activités quotidiennes au sein des ménages. Ceux-ci inclus l’utilisation des combustibles fossiles dont le bois et le charbon et la combustion de produits comme les insecticides et l’encens. Selon cette même étude, le niveau d’exposition des habitants de Bamako était approximativement 3 fois supérieures aux normes d’exposition journaliers recommandées par l’OMS pour des raisons sanitaires.

Pour pallier à cette pollution de l’air, une collaboration entre les organisations et institutions, comme les instituts de recherche et ceux chargés de météorologie est essentielle. Cela nous permettra d’avoir une meilleure compréhension des phénomènes locaux, et, par la suite élaborer des stratégies d’atténuation efficaces.

Parwebmaster

Amélioration du cadre de vie ; Gestion des déchets, Espaces verts, mobilité urbaine

L’amélioration du cadre de vie est déterminante pour notre état de santé.

La gestion des déchets fait partie intégrante de notre démarche en la matière. Dans ce domaine, la Fondation entend continuer les résultats tangibles obtenus les années antérieures à travers la mise en place des kiosques de gestion des déchets plastiques. Les efforts continueront afin d’éviter non seulement l’utilisation des déchets plastiques, mais aussi pour mettre en place des dispositifs visant à son élimination de manière saine.

La mise en place des espaces verts sont des interventions importantes pour l’amélioration du cadre de vie. La fondation fera la promotion des projets et initiatives visant à étendre les espaces verts en milieu urbain y compris la promotion d’une mobilité urbaine respectueuse de la santé humaine.